#ESPCLDD : A la découverte d’une maison passive !

Tand’aimons a rencontré Thomas : l’heureux propriétaire d’une MAISON PASSIVE !   

Une maison passive ? C’est une maison qui consomme très peu en énergie de chauffage ! (en moyenne 90% de moins qu’une maison “classique”)

Pourquoi ?

Car c’est une maison qui est tellement bien isolée et bien construite, qu’il ne faut quasiment pas apporter d’énergie pour la chauffer.

Comment ?

Le concept d’une maison passive est que la chaleur dégagée à l’intérieur de la maison (présences humaines, appareils électriques…) et celle apportée par l’extérieur (le soleil) suffisent à répondre aux besoins de chauffage.

Plus concrètement, pour construire une maison passive il “suffit” de prendre en compte certaines caractéristiques lors de la conception et de la construction du bâtiment.

 

Tout d’abord , il faut capter un maximum de chaleur :

L’ORIENTATION: pour capter de manière optimale toutes les sources de chaleur et de lumière (via le soleil), les fenêtres de la maison de Thomas sont exposées au Sud.

La clef garantie pour un radiateur naturel et gratuit !

 

Ensuite, il faut éviter que la chaleur ne sorte de la maison :

La COMPACITE : sa maison est compacte pour mieux conserver la chaleur (à l’image des manchots qui se regroupent sur la banquise !!)

L’ISOLATION : pour éviter les déperditions via les parois,  les MURS, le TOIT, la DALLE mais aussi les FENETRES sont isolés ! Pour les matériaux, Thomas a fait son choix en fonction du pouvoir isolant, du coût économique mais aussi de l’impact environnemental.

L’ETANCHEITE pour éviter toutes les fuites d’air, la maison de Thomas doit être totalement étanche. Elle a donc été totalement scotchée à l’aide d’une pâte spéciale qui laisse passer la vapeur mais pas l’air.

 

A ce stade, la maison est donc totalement isolée et étanche, mais comment va t-elle respirer ?

Grace à la VENTILATION : le système de ventilation rejette l’air chaud vicié de la maison vers l’extérieur et fait entrer un air froid à l’intérieur. Mais encore une fois, pas de perte !! L’air chaud sortant sert à réchauffer l’air froid entrant: c’est un système double flux !

 

Mais concrètement, pour quelles raisons Thomas a-t-il choisi de vivre dans une maison passive ?

  • Car il fait des économies de chauffage (il ne paye que 250 euros de chauffage par an, principalement pour combler le manque d’apports externes).
  • Car il ne gaspille pas les énergies (qui sont principalement d’origine fossile aujourd’hui).
  • Car comme il n’utilise pas de mode de chauffage polluant, et donc il ne pollue pas ni son air intérieur, ni l’air extérieur.

 

BREF, il consomme moins d’énergie et il améliore son confort  🙂 

 

Un défi encore plus fou qu’une maison passive ?

Vivre dans une maison positive !

C’est à dire une maison qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme pour son fonctionnement…  

 

Découvrez le site internet de Thomas: Terre et Avenir

Consultez le site internet de ses partenaires: Géonomia et Bois & Home

Une réponse à #ESPCLDD : A la découverte d’une maison passive !

  • CELA FAIT REVER MAIS POSSIBLE MALGRE UN COUT SUPERIEUR A UNE CONSTRUCTION CLASSIQUE .L ETAT NOUS DONNE DES MIETTES POUR CE TYPE DE REALISATION ??

Laisser un commentaire

7 + 2 =