#ESPCLDD : A la découverte de MéGO !

Tand’aimons a rencontré l’équipe de MéGO!

MéGO est une structure qui propose un service de collecte, de tri et de recyclage des MEGOTS de CIGARETTES (plus particulièrement des filtres usagés).

C’est à Brest, dans le Finistère, que nous avons eu l’occasion de rencontrer et de participer à un évènement organisé par MéGO: une collecte géante de mégots de cigarettes dans le centre ville.

L’évènement a été spécialement intégré dans le cadre de la Semaine Européenne du Développement Durable édition 2017. Car oui: le recyclage des mégots est au coeur du développement durable, puisqu’il conjugue les trois piliers suivants:

ENVIRONNEMENTAL

Par la collecte, le tri et le recyclage d’un déchet polluant pour l’environnement.

ECONOMIQUE

Par la création d’un service de collecte, de dépollution et de recyclage, mais également par la production d’objets et de mobiliers urbains réalisés grâce à des matières recyclées. 

SOCIALE

Par la sensibilisation réalisée par MéGO auprès du grand public, des entreprises et des collectivités.


MéGO a donc pour ambition de collecter les mégots de cigarettes dans l’objectif de les recycler !

Mais, POURQUOI les collecter ?

La collecte est motivée par plusieurs raisons :

  • Pour réduire la pollution visuelle dans nos rues: car chaque minute, 8 millions de mégots sont jetés dans le Monde et que 2/3 de ces mégots finissent dans la nature, sur les trottoirs, dans les égouts ou encore dans les océans (par ruissellement).
  • Pour réduire la pollution environnementale:  car un seul filtre usagé de cigarette pourra mettre jusqu’à 15 ans pour se dégrader et qu’il pourra polluer le sol et jusqu’à 500 litres d’eau.

 

Et, COMMENT les collecter ?

Pour collecter un maximum de filtres usagés, MéGO propose d’installer des cendriers design et facile d’accès auprès des entreprises, des associations, des collectivités et des particuliers. Les cendriers et autres contenants sont ensuite collectés et acheminés vers une usine de recyclage.

 

Et donc, que DEVIENNENT tous ces mégots ?

Au sein de l’usine de recyclage de MéGO (en partie autonome en énergie et en eau), l’ensemble des filtres usagés sont d’abord triés, tamisés et dépollués. La phase de DEPOLLUTION  est indispensable car le filtre usagé contient près de 2 500 molécules dont une cinquantaines très dangereuse: goudron, nicotine, phénol… Les polluants captés et concentrés sous forme de boues seront ensuite traités en tant que déchets dangereux par des usines spécialisées.

Ensuite, MéGo récupère la matière « propre » (ce qu’il reste du filtre nettoyé) et la transforme en nouveaux objets PLASTIQUE. En plastique ?? Oui, car initialement les filtres sont fabriqués à partir à base d’ester acétate de cellulose: un polymère plastique !

 

Alors, bien que cette SOLUTION de traitement de mégot ne soit que très peu connue et développée en France (principalement en raison de la complexité du déchet: présence de plastique, de tabac, de cendre, de papier et de molécules dangereuses…): le RECYCLAGE est POSSIBLE !!

Alors, vous aussi, vous pouvez AGIR et ainsi éviter une pollution visuelle et environnementale: tout simplement en jetant vos mégots dans les poubelles « classiques » ou même plus, en participant à leur collecte et leur recyclage 😀

Le site internet de MéGO

La page Facebook de MéGO: Ensemble recyclons les mégots de cigarettes

Laisser un commentaire

+ 42 = 46